Libérée, une victime porte plainte à la DCPJ, ses ravisseurs sont aussi tôt informés

Spread the love

Joana Dorcéus, a été victime d’enlèvement le 17 janvier dernier. Après avoir recouvré sa liberté, elle a décidé de faire une déposition de plainte à la Direction Centrale de la Police Judiciaire (DCPJ) pour enlèvement et sequestration contre rançon.

Peu de temps après le dépôt de ladite plainte, les malfrats en ont été informés, a-t-elle confié sur les ondes de Magic 9 ce mardi matin.

Des révélations qui prouvent les allégations selon lesquelles des autorités policières sont de mèches avec des bandits qui sèment la panique au sein de la société.

%d blogueurs aiment cette page :