Rareté de carburant: Des centres hospitaliers de “Nos Petits Frères et Sœurs” lancent un cri d’alarme

Spread the love

La pénurie d’essence impacte tous les secteurs vitaux de la vie nationale. Même le secteur sanitaire n’est épargné. L’organisation nos petits frères et soeurs ( NPFS ) et la Fondation SAINT Luc ( FSL ) ont lancé un cri d’alarme à travers une note adressée aux autorités Haïtiennes et au grand public ce samedi 23 octobre 2021, par rapport à cette situation

L’organisation nos petits frères et soeurs ( NPFS ) et la Fondation SAINT Luc ( FSL ) ont lancé un cri d’alarme à travers une note adressée aux autorités Haïtiennes et au grand public ce samedi 23 octobre 2021, par rapport à cette situation provoquée notamment par la remontée des actes de banditisme et de kidnapping qui prévalent dans le pays.

Ils avisent que leurs portes risques de fermer dans les jours à venir ,par rapport au problème d’insécurité et la rareté du carburant.ce dernier sera le motif principal de leur fermeture, car ils auront besoin à peu près (16000) galons de diesel pour gérer l’énergie nécessaire au fonctionnement des centres hospitalier Saint Luc et Saint Damien, de ladite organisation.

Elle affirme, également, à travers cette note, que ces deux centres hospitaliers assurent la prise en charge des patients au COVID 19 dans ce contexte marqué par une quatrième vague des cas de contaminations liés à cette maladie respiratoire.

JOSUÉ JEAN BAPTISTE

%d blogueurs aiment cette page :